À propos

Marion Le Bec

C’est au bord de la mer d’Iroise que Marion Le Bec a jeté son ancre.

En 2010, à la suite de rencontres phares avec des artistes reconnus, elle décide de se consacrer pleinement à la peinture. Rinat Animaev, Lala Rahim ou encore Mikel Chaussepied sont ses maîtres et mentors. Le travail d’Henri Rivière, Bruno Le Floc’h ou Hugo Pratt ses inspirations.

Peintures sur voiles
Les nouveautés de 2015, des peintures grands formats réalisées sur la voile originale de la Belle Poule, goélette à hunier de 1932. A la suite d’un embarquement sur ce voilier, l’équipage lui a offert une voile déchirée servant de support à ses toiles.

Estampes
Depuis 2012, l’artiste profondément ancrée dans la région brestoise s’est tournée vers le vaste thème de la marine.
Embarquée à bord de différents bâtiments, c’est à l’atelier que Marion Le Bec réalise une série de lithographies (kitchen litho) et de linogravures pour dévoiler son regard porté sur le travail des hommes à bord de l’Abeille Bourbon, des bâtiments école de la Marine Nationale « la Ménagerie », la Belle Poule : goélette à hunier, la Somme : pétrolier ravitailleur.

Par un léger détour Marion Le Bec a suivi quelques date de la tournée 2015 du célèbre Bagad de Lann Bihoué qui l’inspire dans ses dernières réalisations en linogravures.

Peinture orientaliste
De 2009 à 2012, voyageant souvent, à la quête de splendeurs orientales et de beaux portraits, Marion Le Bec s’est immergée entièrement dans la culture et les conditions de vie de ses hôtes. C’est cet amour authentique des rencontres qui transparaît dans son œuvre constituée d’aquarelles et de monotypes réalisées à la suite de ses nombreux voyages en Algérie et en Tunise.

    Marion Le Bec

    Édito

    " Tiens-toi à la discipline, ne te relâche pas, veille sur elle : elle est ta vie ".

    Livre des Proverbes